Vers un recrutement plus humain : comment placer la santé mentale au cœur des processus ?

un homme rh qui fait un entretien avec une collaboratrice au sein de l'entreprise

La santé mentale, désormais au centre des préoccupations des professionnels des Ressources Humaines, appelle à une évolution profonde dans les méthodes de recrutement. 

Avec une attention accrue à ce sujet, comment les RH peuvent-ils intégrer efficacement la santé mentale dans leurs processus de recrutement ?🤔

L'urgence d'agir pour la santé mentale au travail

La prise de conscience de l’importance de la santé mentale au travail n’a jamais été aussi prégnante. Des études récentes soulignent que 22% des travailleurs français montrent des signes de détresse psychologique, une situation exacerbée chez les femmes et dans les métiers relationnels​​. L’OCDE met en lumière que près de la moitié des demandes de pensions d’invalidité sont motivées par des problèmes de santé mentale, soulignant l’impact économique direct sur les organisations​​.

Les fondations d'une politique RH centrée sur la santé mentale

Pour contrer la démotivation, plusieurs pistes d’action sont recommandées :

1.Identifier et soutenir les collaborateurs

  • Créer un environnement de travail ouvert au dialogue : Premièrement, instaurer une culture d’entreprise où le dialogue sur la santé mentale est encouragé et normalisé. Cela implique la mise en place de canaux de communication dédiés et la formation des managers pour qu’ils soient à l’écoute des besoins de leurs équipes​​.

  • Planifier des échanges réguliers : Deuxièmement, organiser des réunions périodiques, tant individuelles qu’en groupe, permettant aux employés d’exprimer leurs préoccupations. Ces moments dédiés au partage favorisent la détection précoce des signes de mal-être​​.

  • Intégrer la flexibilité dans l’organisation du travail : Troisièmement, adapter les conditions de travail pour répondre aux besoins individuels, comme la possibilité de télétravailler, d’aménager les horaires, et d’ajuster la charge de travail pour prévenir le stress et le burn-out​​.

2. Promouvoir la sensibilisation et éviter la stigmatisation

La sensibilisation est essentielle pour démystifier les troubles mentaux et favoriser une culture d’entreprise inclusive et bienveillante.

  • Initier le changement par la formation : Premièrement, commencez par organiser des sessions de formation pour les managers et les équipes RH sur les troubles mentaux, leurs symptômes, et l’impact qu’ils peuvent avoir sur le travail. Cela établit une base solide de compréhension et d’empathie

  • Impliquer tous les niveaux de l’organisation : Ensuite, étendez les efforts de sensibilisation à tous les employés, en soulignant l’importance de la santé mentale pour le bien-être individuel et la réussite collective. 

  • Développer des ressources accessibles : Mettez ainsi à disposition des ressources éducatives, telles que des brochures, des vidéos, ou des webinaires, sur les troubles mentaux et les moyens de soutien disponibles. 

  • Soutenir le développement personnel : Finalement, offrez des opportunités de développement personnel liées à la gestion du stress, à la résilience et à l’équilibre travail-vie personnelle. 

3. Encourager l’empathie à tous les niveaux

Une culture d’entreprise empathique et bienveillante, où chaque niveau hiérarchique est impliqué dans la reconnaissance et le soutien des troubles mentaux, s’avère indispensable.

  • Commencer par le leadership : Le leadership doit montrer l’exemple en adoptant une communication ouverte sur la santé mentale, en partageant des expériences personnelles et en participant activement aux initiatives de bien-être. 

  • Nommer des ambassadeurs de santé mentale : Identifier et former des employés à tous les niveaux, y compris dans les postes de direction, pour agir en tant qu’ambassadeurs de santé mentale. Ces individus peuvent faciliter le dialogue et offrir un premier niveau de soutien. 

  • Intégrer l’empathie dans la formation des managers : Assurer que tous les managers reçoivent une formation spécifique sur la façon d’être empathiques, de reconnaître les signes de détresse chez leurs équipes, et d’apporter un soutien adapté. Cela inclut l’apprentissage de techniques d’écoute active et de communication non violente​​.

  • Mettre en œuvre des enquêtes de bien-être : Conduire régulièrement des enquêtes anonymes pour mesurer le bien-être et le moral des employés. Utiliser ces données pour identifier les domaines nécessitant une attention particulière et pour élaborer des stratégies d’amélioration​​.

Après avoir jeté les bases d’une politique RH centrée sur la santé mentale, un pas supplémentaire et crucial consiste à réfléchir à son application pratique. Ceci nous amène naturellement à explorer comment ces principes peuvent être efficacement intégrés dans nos processus de recrutement? 

L'intégration de la santé mentale dans les processus de recrutement

Pour intégrer efficacement la santé mentale dans vos processus de recrutement, adoptez une approche holistique et inclusive. Voici des stratégies clés pour y parvenir :

  1. Développer une description de poste inclusive : Tout d’abord, commencez par rédiger des descriptions de poste qui mettent l’accent sur l’équilibre travail-vie personnelle, la culture de bien-être de l’entreprise, et les avantages liés à la santé mentale. Cela attire des candidats qui valorisent ces aspects.

  2. Mettre en place un processus de recrutement transparent : Ensuite, assurez la transparence tout au long du processus de recrutement en informant les candidats des étapes à venir. Cela réduit l’anxiété et montre votre engagement envers une expérience candidate positive.

  3. Inclure des questions sur le bien-être au travail : Par ailleurs, pendant les entretiens, posez des questions ouvertes permettant aux candidats de partager leur vision du bien-être au travail. Cela peut inclure leur manière de gérer le stress ou leur expérience avec le travail d’équipe et le soutien entre collègues.

  4. Évaluer les compétences émotionnelles : De plus, intégrez dans votre processus d’évaluation des compétences des critères mesurant l’intelligence émotionnelle des candidats, comme l’empathie, la communication, et la capacité à gérer le stress.

  5. Présenter les initiatives de bien-être de l’entreprise : Pendant les entretiens, il est également essentiel de mettre en avant les programmes de santé mentale et de bien-être de votre entreprise. Cela peut inclure des séances de coaching, des abonnements à des applications de méditation, ou des politiques de travail flexible.

  6. Assurer un suivi post recrutement : Enfin, une fois le candidat embauché, continuez à soutenir sa santé mentale par des réunions d’intégration, des évaluations régulières de bien-être et un accès facile à des ressources de soutien en santé mentale.

Finalement

Intégrer la santé mentale dans les processus de recrutement et de gestion des RH n’est plus une option mais un impératif stratégique. Les bénéfices sont multiples : productivité accrue, satisfaction des employés, et réduction de l’absentéisme​​. Les entreprises qui adoptent une approche proactive face à ces enjeux se positionnent comme des leaders éthiques et attractifs pour les talents.

Partagez:

Saja Walha

Saja Walha

Responsable Marketing Digital Saja Walha, experte en marketing digital dans une startup française EmyeHR, a su affiner son savoir-faire dans un secteur aussi passionnant que la technologie RH. Sa position lui offre l’opportunité d’explorer une multitude de sujets, tout en s’engageant dans des thématiques profondément liées à l’humain et à qualité de vie et des conditions de travail. Passionnée par les solutions innovantes destinées à faciliter la vie des ressources humaines, elle est constamment à la recherche des dernières tendances et innovations HR Tech. En parallèle de ses activités professionnelles, Saja trouve son inspiration et sa créativité dans diverses sources, faisant d’elle une véritable passionnée de son domaine.
Rechercher

A propos

EmyeHR incarne l’avenir de la gestion des ressources humaines : intuitive, efficace et tournée vers le bien-être.

Chez EmyeHR, chaque outil est une promesse de simplicité et de performance pour vos équipes.

Dernières publications

Articles connexes

En savoir plus sur nos formations ChatGPT

Découvrez notre module SecurGPT